Aérojournal

Aérojournal : Histoire de la guerre aérienne

Aérojournal hors-série n°36 : Mosquito, la « merveille en bois » !

Aéro-journal n°76 : SEMPER FI! Appuyer les Marineszoom

[ zoom ]

[ Ajouter au panier ]

Aérojournal n°76

Disponible

8 € frais de port compris

Disponible également au format tablettes et smartphones


Logo de Google Play Logo itunes

“Semper Fi!”

L’appui aérien à l’US Marine Corps (1942-1945)

Le Close Air Support, en abrégé CAS, est la mission primaire des aviateurs de l’US Marine Corps (USMC) dont nous avons étudié la genèse, l’évolution et la montée en puissance dans le dernier numéro d’Aérojournal. Coup d’œil à présent sur son emploi tactique durant la Seconde Guerre mondiale à travers cinq épisodes marquants de la campagne du Pacifique.

Rammjäger !

Le dernier coup de dés de la Luftwaffe, 7 avril 1945

Alors que les bombardiers stratégiques alliés achèvent d’écraser le III. Reich, à un mois de la fin de la guerre, la Luftwaffe expérimente une dernière solution miracle pour mettre un terme aux raids dévastateurs des « Viermots ». L’entreprise se solde par un échec et bon nombre de pilotes qui y prennent part ne rentrent pas.

Luft Torpedo !

Les bombardiers torpilleurs de la Luftwaffe

Les pilotes de l’US Marine Corps (USMC) arborent sur la poitrine un insigne fait de deux ailes d’or. Bien que leurs débuts soient antérieurs à la Première Guerre mondiale, ce n’est qu’au début de la Seconde que les « Flying Leathernecks » prennent réellement leur essor, mais leur contribution sera déterminante dans plus d’un épisode de la campagne du Pacifique.

Grumman Avenger

Le vengeur du Pacifique

Au début des années 1930, l’attaque à la torpille par aéronef n’a pas les faveurs l’US Navy, à telle enseigne qu’une des premières mesures destinées à limiter le déplacement du futur porte-avions Ranger est d’y supprimer la capacité à stocker et mettre en œuvre ces armes. Cependant, une décennie plus tard, c’est bien un bombardier-torpilleur qui est devenu la « bonne à tout faire » de l’aéronavale embarquée alliée. Ce gros avion rondouillard ne saurait renier ses origines : c’est « du Grumman » et c’est l’Avenger.

Tel est pris qui croyait prendre !

Duel aérien franco-thaïlandais à Angkor, janvier 1941

Le 28 novembre 1940, profitant de l’isolement de l’Indochine, le général Phibun Songkhram, Premier ministre de la Thaïlande ayant instauré un régime fascisant et pro-japonais dans le pays, lance son armée dans une série d’agressions le long des frontières laotiennes et cambodgiennes. Son objectif ? Profiter de l’affaiblissement de la position française en Asie du Sud-Est et provoquer une guerre afin de récupérer les « territoires perdus » par le Siam au profit de la puissance coloniale entre 1863 et 1907, à savoir le Laos et le Cambodge.

L'actualité de l'aéronautique

- L’Allemagne compte sur l’Italie pour remplacer ses six Tornado engagés au sein de la coalition anti-jihadiste
- Syrie : L’Otan adresse un « signe de solidarité » à la Turquie, impliquée dans une escalade militaire à Idleb
- Les ailes d’Oostwold. Le « Duxford néerlandais »

Renseignements : Caraktère - 3120, route d'Avignon - 13090 Aix-en-Provence - Tél : 04 42 21 06 76
www.caraktere.com

Votre panier :

Nouveauté livres :

Trouver un kiosque près de chez vous

NOUVEAU : voici l'outil indispensable pour trouver votre magazine préféré près de chez vous :
www.trouverlapresse.com